L'Asso

L’histoire :

En mai 1988, l’association ESPOIR 33 est créée, regroupant des familles concernées par l’affection psychique d’un de leurs proches, ainsi que des professionnels, des volontaires, des partenaires, tous convaincus que la création de nouveaux espaces est un élément indispensable dans la lutte contre l’exclusion sociale de la personne handicapée en raison d’une altération des fonctions psychiques.

En 1989, le premier Club Mozart est ouvert dans le quartier du grand parc à Bordeaux. La philosophie du lieu y est rapidement précisée : cet espace à vocation sociale destiné à soutenir le niveau d’autonomie de ses bénéficiaires, ne doit en aucun cas résulter d’une « prescription » mais au contraire d’une démarche personnelle d’adhésion.

Afin de gommer l’effet de désignation, l’association accueille des adhérents et non des patients. L’approche de la personne s’en trouve également modifiée : on ne se fixe pas sur la pathologie (prise en charge à l’extérieur) mais sur les interactions avec l’environnement, à ce qui fonctionne, à ce qui peut être sollicité. Les informations recherchées et recueillies sont donc moins centrées sur des problèmes que sur les possibles.
 
En 1993, l’Association ouvre le club Delord, sous convention avec l’hôpital Charles Perrens et le Conseil Général de la Gironde dans un immeuble loué par bail emphytéotique de soixante ans par la mairie de Bordeaux.
 
En 2001, un nouveau club ainsi qu’une résidence-club voient le jour sur la commune de Cenon ( convention avec l’hôpital Cadillac ) : la résidence-club Gambetta.
 
En 2006, ouverture du SAMSAH,  accueillant 12 résidents et le projet du  GEM « 7ème café » se mettent en place sur Bordeaux.
 

Les valeurs défendues par l’Association :

La solidarité :

  • affirmation que les hommes sont tous égaux en droit et en dignité ; que la société doit tout faire pour qu’ils le soient en fait ; qu’ils « sont doués de raison et de conscience » 
  • offre aux usagers d’un accompagnement personnalisé adapté à chacun d’entre eux, 
  • dans le cadre de la mise en œuvre du droit à l’information, à la confidentialité et à bénéficier d’un environnement sécurisant et convivial.
 

Le respect de la personne : 

  • Respect de la position de sujet à travers la mise en œuvre du libre choix, du consentement libre et éclairé, de la participation de la personne.
  • respect de la dignité de la personne, de son intimité, de son intégrité, des liens familiaux.
 

La laïcité :

  • Accueil de toute personne sans discrimination, quelle que soit « son origine, notamment ethnique ou sociale, de son apparence physique, de ses caractéristiques génétiques, de son orientation sexuelle, de son handicap, […] de ses opinions et convictions, notamment politiques ou religieuses (4)».
 

La déclinaison opérationnelle :

Ces valeurs trouvent leur déclinaison opérationnelle dans les projets des clubs et des services ou établissements gérés par l’association ESPOIR 33 sous la forme de processus et de recommandations de bonnes pratiques. 
 

 

Partenaires  |  Site réalisé par Incomm agence web BORDEAUX 2013